Rhizome/ septembre 30, 2012/ Artistes 2012/ 0 comments

Résidence : septembre 2012

« Le travail artistique, qu’il soit de peinture, de photographie ou d’écriture, est toujours conçu comme un long temps d’observation silencieuse, intimement lié à l’expérience du vivant et à la clairvoyance – y voir clair.
Il est abordé comme une épreuve, qui engage une dimension résolument physique, questionnant le geste – même s’il paraît minime, dans son rapport à l’espace, à l’individu, à la durée. Le travail précise l’attention. L’observation immobile devient progressivement une attention à la mobilité du monde. Trouver sa place et retenir son souffle pour saisir le mouvement et accepter l’écart.

Cette série d’aquarelles a démarré en 2011. Elle devrait par la suite faire partie d’une édition regroupant également des textes concernant des marches à travers les paysages du Sud de la Chine.
Les sujets en sont toujours des aliments. Des choses, (légumes, champignons, poissons) dont on se nourrit et qui soignent. La peinture est conçue comme un partage du temps et de l’attention. Il s’agit de prendre soin de soi et de l’autre, de prendre le temps et de le restituer à travers la peinture. »

Extrait du texte de présentation par Caroline MUHEIM

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.