Rhizome/ juin 27, 2012/ Artistes 2012/ 0 comments

Résidence : mai-juin 2012

Claude Roche est arrivé à Beijing en avril pour créer des masques dans une production pour le directeur Meng Jenhui. « Le masque n’est pas un accessoire, il implique une écriture théâtrale particulière, un jeu approprié des comédiens et ainsi une direction totalement différente d’une direction classique ».

En résidence à Rhizome, il mène des ateliers dans différentes écoles, « donnant aux jeunes un moyen d’expression vieux comme le monde mais malheureusement trop souvent oublié. Tout en se confiant à eux-mêmes, ils se tournent vers leurs racines et s’expriment aussi aux yeux de tous. » Il est allé au Lijiang Teachers College (Art department), au College Number One, et à l’Institut de recherches de Culture Dongba…

Avec l’Institut de recherches de Culture Dongba de Lijiang, il a créé un théâtre masqué court basé sur l’histoire des Naxis. (2012/06/18)

‘ Sous le masque nous ne nous cachons pas, nous nous confions à nous-même et aux autres. ‘ Citation de Claude Roche.

rochesculptures.free.fr

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.