le 3 janvier 2011

Le nouvel an ou « Losar »

Il s’agit du nouvel an tibétain, considéré par les tibétains comme la fête la plus importante de l’année.
Les tibétains préparent le nouvel an selon un rituel en deux parties : l’une monastique et l’autre populaire. Ces rituels sont célébrés afin de promettre une année heureuse aux habitants.

Le rituel monastique sert à balayer tous les éléments négatifs de l’année précédente, et, au cours d’une danse appelée « Tcham », ils invoquent les divinités protectrices tantriques.

Plus de renseignements sur les fêtes tibétaines : http://www.lhassa.org/culture-du-tibet/fetes-tibetaines.php

 

Danse du Cham

Par les formes, les couleurs, les sons, les masques, les costumes et les symboles, le Cham a pour objectif de faire croître en l’homme son intériorité et de l’amener ainsi à se libérer de la souffrance occasionnée
par les émotions.
Les danses sacrées sont donc par elles-mêmes visuellement très puissantes. La mise en oeuvre des moyens techniques vise à créer un «écrin» dans lequel les danseurs vont évoluer et faire entrer le public
dans l’univers magique du Cham.
Plus de renseignements sur la Danses sacrées du Tibet : http://www.buddhaline.net/Danses-sacrees-du-Tibet-Le-Tcham

Zhiyun Temple (指云寺) est l’un des cinq temples célèbres à Lijiang, lamaserie située dans l’ouest du bassin Lashi . Il a été construit en 1727 pendant la dynastie des Qing et était composé de treize structures différentes . Toutefois, pendant la Révolution culturelle des bâtiments ont été détruit avec seulement six structures restent intactes. Le temple est actuellement en travaux pour reconstruire tous les bâtiments
détruits.