Hei Ma Wu Jun 黑马吴俊 (Chine)

Hei Ma Wu Jun 黑马吴俊 (Chine)

Exposition le 13 avril 2012 avec Wu Jun (Hei Ma), Darcy Mc CABE, et Marion CADIOU – Adeline GOUYETTE – Exposition jusqu’au 22/04/2012

« Il a fallu presque la moitié d’une année de traitement à l’hôpital, étant couché sur le lit. Il y eut beaucoup de sortes de tube dans mon corps et je ne pouvait pas me déplacer… Mes blessures ne pouvaient pas se cicatriser et je devais subir la douleur… Je ne pouvais ni manger ni boire, et ma survie dépendait seulement de liquide nutritif … Personne ne peut connaître ce qui arrive demain. J’ai du avoir confiance, bannir l’orgueil personnel ou la honte d’être seulement une chose qui est manipulée par d’autres.
« Je veux survivre ». Cette croyance m’a aidé à revenir de la mort, comme un miracle. Le bonheur de re-vivre a changé mon attitude face à la vie. » Extrait tiré du catalogue par WU Jun

 Hei Ma Wu Jun 黑马吴俊 est né le 6 avril 1972, dans la province du Hubei, Chine. En 1988, il termine ses études à l’Académie de Beaux arts du Hubei. En 1992 il travaille dans le Sud à Zhuhai pour une agence de pub. Il fonde l’agence de publicité « Julan » en novembre 2000 où il est le directeur général. En 2001, il subit deux accidents de la route majeurs, qui l’ont amené près de la mort et ont complètement changé sa vie. Avec l’art comme moyen de communication, il exprime ses nouvelles réflexions sur la vie humaine et ses valeurs.
Il photographie les cicatrices laissées sur son corps dans « la Série de Vie » en 2002 qui a été publié dans « l’Art Oriental » en décembre et est exposé de manière permanente au Musée Macao d’Art en 2005. En 2003 il participe à l’exposition collective au Musée d’art contemporain de Macao avec sa série “l’Hôpital du Paradis“, (peinture à l’huile). En 2004, son autobiographie, « Passant comme un éclair » est publiée. De 2005-2006, il a été invité en plus de 20 collèges et universités en Chine, à Beijing, Qinghua, Wuhan et à l’Académie des Arts du Hubei pour sa conférence « la Vie et l’Art ».
Il s’est installé a Lijiang, depuis 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *